WWOOF : hébergement gratuit contre travail à la ferme

Le WWOOF est une disposition qui vous permettra de découvrir l’univers de la ferme bio et de l’agriculture en général. Des personnes souhaitant se familiariser avec les cultures biologiques ainsi que l’élevage éthique pourront prendre part au WWOOFING. Ce dernier s’apparente généralement à un échange de service.

Qu’est-ce que le WWOOF ?

Le WWOOF est une structure qui permet de passer un certain temps auprès des fermiers pratiquant l’élevage biologique. Le World Wide Opportunities on OrganicsFarms ouvre également la porte de certaines exploitations agricoles qui font de l’agriculture biologique. Cette initiative était née de l’imagination de Sue Copard, une citadine britannique qui avait eu l’idée d’ouvrir la campagne à ses concitoyens en manque d’environnement rural et de nature. L’initiative lancée en 1971 repose sur plusieurs principes moraux et se repend progressivement à travers le monde.

Un échange de service respectant plusieurs valeurs

Le WWOOF ressemble à l’éco-volontariat. Les fermiers proposent l’hébergement et les repas gratuits à tout visiteur désireux de découvrir l’agriculture bio. Ce dernier doit à son tour participer aux différentes activités de la ferme ou de l’exploitation agricole. Le WWOOFING repose sur la confiance, le respect ainsi que le partage. Pendant l’échange, aucun lien de subordination ne doit avoir lieu entre l’hôte et le visiteur. A l’issue de l’expérience, le participant comprendra qu’il existe d’autres modes de vie et de production sains.

Comment prendre part au WOOFING ?

Pour prendre part au WWOOF, il faudra adhérer à la branche française de l’association internationale. Des cotisations seront à verser au compte de la structure. Pour l’Hexagone, une liste de 1600 hôtes est à la disposition des adhérents. Les fermiers peuvent aussi librement s’inscrire pour devenir des hôtes et accueillir des visiteurs du monde entier. Ces derniers pourront rester chez eux jusqu’à 25 heures par semaine. Cette disposition ne remplace aucunement un employé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *